Quel avenir pour la saison 2020 ?


© Game, set & travel

D’abord suspendus jusqu’à début mai, puis jusqu’au 13 juillet, les circuits ATP, WTA et ITF pourraient voir cette suspension se prolonger jusqu’au 3 août et le début de la tournée américaine sur dur. A quoi pourrait alors ressembler la (fin de) saison 2020 ? 

Après l’annulation de la saison sur terre battue, puis de celle sur gazon, avec surtout Wimbledon, c’est désormais le début de l’été qui est menacé par la pandémie de Covid-19. Selon le magazine espagnol MARCA, les compétitions pourraient être suspendues jusqu’au 3 août, impactant notamment les tournois ATP de Hambourg (ATP 500) ou Kitzbühel (ATP 250) et les tournois WTA « International » de Bucarest et Palerme. Une décision peu surprenante au vu du contexte mondial actuel. Mais est-ce que le circuit pourrait reprendre le 3 août aux Etats-Unis, désormais fortement touchés par le coronavirus, avec en ligne de mire l’US Open fin août ? Rien n’est moins sûr. 

Vers un US Open délocalisé et une saison sur terre en septembre ? 

Bien malin celui qui peut prédire l’évolution de la crise sanitaire. Face à cette incertitude, les instances du tennis essaient tant bien que mal de trouver des dispositions pour assurer une reprise de la compétition avant la fin de l’année. 

A commencer par des délocalisations vers des zones moins touchées par le Covid-19. Alors qu’une partie des installations de l’US Open ont été transformées en un hôpital temporaire, et que la ville fait particulièrement face au virus, le Grand Chelem new-yorkais pourrait exceptionnellement se tenir en Californie ou dans l’Ohio. Les lieux envisagés ? L’Indian Wells Tennis Garden, dont le Masters 1000 a été annulé mi-mars, ou le Lindner Family Tennis Center, qui accueille le Masters 1000 de Cincinnati. Mais cela sera-t-il possible, notamment économiquement et logistiquement ? Un huis-clos à New-York serait-il préférable ?

Le calendrier se retrouve, lui aussi, logiquement chamboulé. On se dirigerait ainsi vers une courte saison sur terre battue à la toute fin de l’été. Roland-Garros, officiellement reporté au 20 septembre, débuterait finalement une semaine plus tard, le 27, selon Le Parisien, pour pouvoir disputer les Masters 1000 de Madrid et Rome en guise de préparation. Les temps forts du mois de mai seraient donc reportés à septembre.

Quant au programme envisagé pour la suite et fin de l’année, il est encore flou. Tournée asiatique, là où l’épidémie a démarré mais où la situation semble s’améliorer ? Tournée sur dur intérieur en Europe ? Quid du Masters de fin de saison et de la Coupe Davis ? Autant de questions sans réponses. 

Des circuits de tournois nationaux 

Si l’incertitude est de mise, c’est en partie car la pandémie rend les déplacements dans le monde difficiles, voire impossibles. Comment reprendre la saison, rythmée par les nombreux voyages, alors que la crise du Covid-19 n’évolue pas au même rythme dans tous les pays ?  Ça, les fédérations l’ont bien compris. En Europe, plusieurs initiatives de tournois nationaux germent ou ont vu le jour. Une manière de retrouver la compétition, dès lors que la situation sanitaire du pays le permet. 

En Allemagne, c’est dès demain, vendredi 1er mai, que les joueurs retrouveront le chemin des courts. Au programme : un tournoi d’exhibition se tenant à huis-clos pendant quatre jours au Base Tennis Center de Höhr-Grenzhausen, près de Coblence, et retransmis par Tennis Channel sur sa plateforme de streaming Over The Top. Au total, huit joueurs, dont Yannick Hanfmann (143èmemondial, le mieux classé) et Dustin Brown (239ème mondial), s’affronteront au meilleur des trois sets de quatre jeux, d’abord en poules puis en matchs à élimination directe. Deux autres sessions de cette exhibition, appelée Tennis Point Exhibition Series, sont prévues (du 7-10 mai puis du 14-17 mai).

En France, l’entraîneur de Jo-Wilfried Tsonga et directeur du tournoi de Lyon (ATP 250), Thierry Ascione, a pour projet d’organiser une tournée d’été pour les joueurs français, avec une série de tournois sur terre battue dans le sud de la France pendant un mois et demi en juillet et en août. L’objectif : aider le tennis français et ses acteurs, et par la même occasion relancer le tourisme. Une proposition déjà soutenue par Jo-Wilfried Tsonga, logiquement, mais aussi Lucas Pouille, Grégoire Barrère ou encore Jérémy Chardy. Des joueurs étrangers résidant à proximité, tels que les membres du top 10 Novak Djokovic, Daniil Medvedev et Alexander Zverev, pourraient eux aussi être intéressés et invités. 
Même son de cloche du côté de l’Espagne, qui envisage un concept similaire auquel pourrait participer un certain Rafael Nadal. Quant à l’Autriche (à partir du 25 mai) et l’Allemagne (à partir du 8 juin), un tournoi d’exhibition sur six semaines devrait voir le jour dans chacun des deux pays.

« L’Ultimate Tennis Showdown » de Mouratoglou

Enfin, pour certains, cette période est l’occasion de tester des nouveautés pour faire évoluer le jeu. C’est le cas de Patrick Mouratoglou, qui a lancé « l’Ultimate Tennis Showdown » (UTS), une ligue parallèle qui se déroulera à huis-clos dans son académie près de Nice. A compter du week-end du 16-17 mai, dix joueurs, dont David Goffin, Alexei Popyrin, Benoît Paire et Fabio Fognini, s’affronteront pendant cinq week-end, pour un total de 50 matches (10 par week-end). Le but de Mouratoglou ? Offrir des matches retransmis en direct aux fans de tennis, mais aussi innover, notamment en assouplissant les règles de conduite sur le court et en autorisant le coaching. Avec pour ambition d’en faire un événement annuel, en accordant des points et de l’argent aux participants, et, surtout, de promouvoir sa vision du tennis. 

La saison professionnelle est donc en suspens, pour une durée indéterminée et sans doute encore longue, mais les nombreuses initiatives vont assurément permettre à de nombreux joueurs de retourner à l’action plus tôt que prévu.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :